• MON DERNIER VOYAGE
    Pour ma troisième semaine de vacances j'ai décidé de rendre visite à ma belle famille à Nice et d'en visiter ses alentours. Ce fut donc une semaine riche en découverte!
    Lire la suite
  • L'ARTICLE LE PLUS AIMÉ
    À cette époque, j'avais 18 ans. J'étais insouciante et n'avais eu qu'une courte relation avant ça.
    Lire la suite
  • DERNIER PARTENARIAT
    Hello, hello! Je reviens vers vous aujourd'hui avec un partenariat en collaboration avec les panacées qui me tient à coeur. Celui-ci correspond totalement vers ce à quoi je veux me tourner:
    Lire la suite
Hello, hello!
Bienvenue sur mon blog ❤ Moi c'est Sara, j'ai 27 ans. Je viens de Strasbourg en Alsace. Je suis blogueuse depuis 2012. Ici tu trouveras des conseils, des recettes, de nouveaux endroits à découvrir, mes coups de coeur, de la mode et pleins d'autres choses encore!

Pour me contacter (papotage, partenariats..) sara.barreca@icloud.com ❤
POUR EN SAVOIR PLUS
Clique ici

Sauter le pas pour aller voir un psychiatre

Hello, je reviens aujourd'hui avec un article très spécial comme vous avez pu le voir dans le titre. Je vais vous faire part de mon vécus en ce qui concerne le choix d'aller voir un psychiatre. Dans un premier temps, je pense qu'il est important de retourner sur l'article de mon premier burn out en cliquant juste ici. Je dis premier, puisqu'à l'heure actuelle j'ai fait une rechute. Mais j'en parlerai dans un article plus tard. À l'heure d'aujourd'hui, je ne me sens pas prête à traiter ce sujet au vu de mon état.. 

Tout d'abord je souhaite vous expliquer la différence entre un psychiatre et un psychologue: 

Psychiatre:

Le psychiatre est un médecin et a donc fait des études de médecine. Il est donc en capacité de vous prescrire des médicaments. Il est également remboursé par la sécurité sociale et le reste est généralement pris en charge par votre mutuelle si celle-ci le permet. Il peut également vous prescrire un arrêt de travail s'il pense que cela est nécessaire. 

Psychologue: 

Le psychologue quant à lui, a fait des études de psychologie et non de médecine. Il ne peut donc pas vous prescrire de médicaments et d'arrêt de travail. Il n'est également pas remboursé par la sécurité sociale mais il est bon à savoir que certaines mutuelles peuvent prendre en charge un nombre de séances défini. 

Mon expérience

Mon choix s'est bien vite dirigé vers un psychiatre suite à divers échanges avec mes proches qui me l'ont fortement conseillé. De plus, le fait que celui-ci soit remboursé n'a fait que confirmer mon choix. 

J'ai toujours été très angoissée à l'idée de prendre rendez-vous avec un psychiatre. Et c'est lors de mon deuxième burn out que j'ai décidé de sauter le pas suite à un échange avec mon médecin généraliste et certains de mes proches. J'ai eu la chance d'être accompagnée par mon copain pour surmonter cette nouvelle épreuve. Mon premier rendez-vous aura duré moins de trente minutes et selon moi je n'ai pas eu le temps de me vider totalement. En sortant, je n'étais donc pas très bien, je me sentais comme vidé.. C'était une sensation nouvelle et très étrange. Après en avoir parlé à mes proches ils m'ont rassuré en me disant qu'il était normal de me sentir ainsi après une séance. C'est après deux semaines que j'y suis retournée et cette fois-ci, ça aura été le coup de massue. Le psychiatre n'aura fait que de sourire tout du long de la séance alors que j'étais en pleure. Il ne m'a prêté aucune attention lorsque je lui parlais et préférait rester figé devant son ordinateur. Il m'a même demandé si c'était lui qui m'angoissait puisque je n'arrêtais pas de pleurer et de trembler. J'ai trouvé son comportement tellement irrespectueux sachant que je me confiais à lui. Au vu de mon état il m'a donc rajouté une bonne couche d'angoisse. Par la suite, j'ai eu vraiment peur de reprendre rendez-vous avec un autre psychiatre.. Mais j'ai pris sur moi et un proche m'a conseillé d'aller voir le sien. Cela m'a d'ailleurs rassuré qu'une personne que je connaisse m'en recommande un qu'elle avait déjà vu à plusieurs reprises. C'est donc un peu moins angoissée que je me suis rendu à mon premier rendez-vous qui aura duré une quarantaine de minutes. Pour la première, fois je me suis senti écoutée sans être jugée. J'ai enfin trouvé le psychiatre qui me correspond. J'avance à présent à mon rythme et en toute bienveillance et ça fait un bien fou! 

J'ai fait cet article dans le but de montrer que se faire suivre par quelqu'un n'est pas une honte, que nous avons le choix de décider de quel psychiatre va nous suivre, que nous n'avons pas à subir une personne qui ne nous correspond pas, que notre premier choix ne va pas forcement nous correspondre et qu'il ne faut pas lâcher l'affaire afin de pouvoir être suivi. Il est souvent bien difficile d'aller de psychiatre en psychiatre en fonction de notre état et de trouver cette personne qui saura nous écouter et nous comprendre. Mais je suis certaine qu'à force de chercher il est possible de trouver la bonne personne.


N'hésitez pas à venir me raconter vos expériences en commentaire 

Commentaires

Enregistrer un commentaire