PITAYA


Pas plus tard qu'hier, j'ai découvert Pitaya se trouvant 6A place d'Austerlitz à Strasbourg. C'est un réseau de restaurants Thaïlandais créé par Kadir Guclu. C'est d'ailleurs Nathalie Nguyen, ancienne candidate de Masterchef qui en est la directrice artistique. Étant très curieuse et attirée par ce style de cuisine, j'ai décidé d'y aller afin de tester et vous en parler en toute franchise! À peine entrée dans l'enceinte du restaurant j'ai pu apercevoir les sourires des serveurs ainsi que ceux des cuisiniers. Quel plaisir d'entrer dans une ambiance comme celle-ci! C'est bien la première fois que je ressens ça dans un restaurant. Je me suis sentie à l'aise, un peu comme chez moi. Pour ce qui est du plat, je me suis dirigée vers le suivant: SIE YAI composé d'émincé de bœuf, de nouilles udon, de légumes croquants sautés au wok et d'oignons frits. C'était un plat avec énormément de saveurs et autant vous dire que c'était un délice culinaire pour mes papilles! 

Dans Pitaya il y a trois axes importants qui en sont le cœur :

- L'ambiance du restaurant: Qui va permettre de faire voyager le client dans les rues de Bangkok! Kadir Guclu et Nathalie Nguyen, tous deux passionnés de la Thailand, et principalement de la nourriture que l'on trouve dans ses rues. C'est d'ailleurs propre à toute l'Asie! Là-bas, en se promenant dans les grandes rues il y a beaucoup de nourritures disponibles et on peut d'ailleurs y trouver tout types de mets. Leur but est donc de faire voyager le client en essayant de recréer l'ambiance d'une rue de Bangkok. Sur le sol de Pitaya vous pouvez y trouver des marquages en Thaïlandais. C'est d'ailleurs la même peinture utilisée pour faire les marquages des passages piétons. Pour ce qui est du mur ils ont fait venir une artiste et leur ont demandé de s'exprimer sur le thème de la Thailand avec quelques règles (pas d'aspect religieux, pas de violences etc..). Il y a cette ambiance bruyante dans les cuisines: On entend les ustensiles s'entrechoquaient avec les casseroles. Au niveau de la musique ils essayent de recréer des bruitages de rues, parfois même des bruits de klaxons. Les chaises et tables sont petites car le but est de ne pas donner trop de confort mais de représenter la culture de Thaïlande. Tous ces détails-là sont des choses importantes. Mais l'idée principale est de faire voyager le client. 

- Le visuel du plat: Les cuisiniers préparent les plats et ensuite ceux-ci partent sur une zone de travail se trouvant à l'arrière afin qu'une autre personne vienne le dresser et rende ça plus esthétique. On retrouve également ça sur la vente à emporter. Ils utilisent des papiers krafts recyclés ronds qui essayent de recréer le bol pour que la personne qui mange chez elle aura elle aussi un peu la même expérience en ce qui concerne le visuel du plat. 

- Le gout et les saveurs: Qui est le gros travail de Nathalie Nguyen! Afin que les clients aient des plats qui rappellent la Thaïlande, mais qui ne soient pas non plus totalement Thaïlandais. Puisqu'il n'y a qu'une petite partie de la population qui aime vraiment manger Thaïlandais par rapport aux épices que l'on pourrait trouver dans certains plats. Ils essayent donc de faire quelque chose d'un peu occidentalisé, mais ont des systèmes de supplément piment frais qu'ils ajoutent dans la sauce pour les clients qui le désirent. Afin de trouver alors à ce moment-là, les mêmes gouts qu’en Thaïlande. 

L'histoire de ce couple qui s'est lancé dans cette fabuleuse aventure: 

Cette histoire a commencé quand Juan et Florian ayant fait une école de commerce et travaillant autrefois dans la finance à Paris ont décidé d'être leur propre patron. Ils ont toujours voulu l'être mais ne savaient pas exactement quoi faire. Le temps passait et ils ne s'épanouissaient pas complètement dans leur métier parce qu'ils avaient besoin de liberté. À la naissance de leur fille ils ont décidé de tout quitter. Ils se sont dit "C'est maintenant ou jamais!" Ils ont donc décidé de retourner en Alsace puisque Florian est originaire d'ici, Juan, quant à elle est chinoise et est en France depuis maintenant neuf ans. Ils ne savaient pas exactement quoi faire mais ils avaient tous les deux des idées. Ils ont rapidement convergé vers la restauration. Elle avait une expérience importante en restauration, elle a beaucoup travaillé dans ce milieu lors de ses études dont une année de césure ou elle a fait un an en complet en restauration. Elle voulait plus se tourner dans la restauration indépendante, ouvrir un restaurant asiatique parce qu'elle connaît bien cette cuisine et elle le cuisine d'ailleurs très bien! Quant à lui, il voulait absolument être accompagné par une franchise. Ils avaient donc cette divergence et n'arrivaient pas à trouver quelque chose qui pourrait les satisfaire entièrement. Ils ont, par la suite, découvert la franchise Pitaya qui est née à Bordeaux. Ils ont directement matché avec ce concert puisqu'ils trouvaient chacun ce qu'ils voulaient: Pour Florian, un concept existant, joli avec un design et des plats réfléchis etc... Quant à Juan, elle a retrouvé la cuisine qu'elle avait envie de faire. Ils se sont donc retrouvés sur ce concept-là. À l'heure d'aujourd'hui ils sont totalement satisfaits d'avoir ouvert ce restaurant. Florian avait peur de se lancer dans la restauration puisqu'il n'est pas du métier. Il connaissait par contre l'aspect recrutement, gestion, prendre des décisions, faire des achats, etc... dû à son ancien métier. Par contre, l'aspect cuisine il ne connaissait pas mais c'est sa femme Juan qui connaissait bien cet aspect-là. Ils ont donc trouvé un juste milieu entre l'accompagnement d'une franchise, mais aussi la liberté de faire les plats qu'ils aiment et surtout d'être fiers de ce qu'ils font, ce qui était très important pour eux. Il faut savoir que le mot "franchise" a une connotation assez négative puisque quand on pense franchise nous allons directement penser à Mcdo, KFC, etc.. On pense à des choses toutes faites, réchauffées et de mauvais produits. C'est cet aspect qui les dérange dans ce mot. Mais chez Pitaya ils ont la chance d'avoir des fournisseurs locaux, tous les produits frais sont coupés par les cuisiniers, tout est fait sur place! Ils ont dans cet aspect de franchise le fait de pouvoir profiter d'un savoir-faire, puisque ce sont des plats qui ont été créés et élaborés par Nathalie Nguyen. Ils profitent d'un concept, d'une réflexion sur l'ambiance du restaurant, mais d'un autre côté il garde la main sur la préparation des plats, la formation des cuisiniers et les achats et c'est avant tout ce qui les a séduits. Si c'est juste pour recevoir des plats qu'ils doivent mettre au micro onde ou au four c'est NON! Ce qui leur plaît également chez Pitaya c'est le positionnement: Le constat qu'ils ont fait en France c'est que: soit on mange vite et mal, soit on prend le temps de manger et on mange correctement. L'idée de Pitaya c'est de se positionner sur un créneau ou l'on mange vite et bien. C'est-à-dire qu'ils proposent une solution ou les clients peuvent être servi rapidement, mais cuisiné 100% à la commande face aux clients, donc sans transparence et sur des prix abordables qui vont permettre de manger pour pas trop cher. C'est aussi une franchise assez jeune, très ouverte, un peu comme une grande famille. Ils ont Nathalie Nguyen une fois par semaine au téléphone, ce qui va permettre de communiquer, voir ce qui a marché et ce qui n'a pas marché. Elle est très à l'écoute des retours s'il faut améliorer une recette. Il y a énormément de communication afin de pouvoir améliorer au mieux les plats selon les retours des clients. Et pour ceux qui se poseraient la question Pitaya est le fruit du dragon qui est symbolique en Thaïlande! Je vous conseille vivement d'aller y faire un tour! C'est pour ma part un énorme coup de coeur culinaire!

Je tiens à remercier toute l'équipe pour son accueil, pour ses sourires et sa générosité. Et un grand merci à Juan et Florian d'avoir pris le temps de répondre à mes questions! Ce sont des personnes avec un grand coeur et ça se ressent de suite!













7 commentaires

  1. C'est Super bon là bas !

    RépondreSupprimer
  2. Tu viens de me donner envie de tester !

    RépondreSupprimer
  3. Rien qu'à te lire on déguste déjà le plat et on se trouve dans l'ambiance

    RépondreSupprimer
  4. Tu m’a trop donné envie d’y aller !!! Du coup je pense que je ne vais tarder mdr

    RépondreSupprimer
  5. Tes photos nous laissent deviner l'atmosphère qui doit sans doute régner dans certaines villes de Thaïlande

    RépondreSupprimer